• Eyguians, petit bourg situé dans le département des Hautes Alpes à quelques kilomètres de Laragne  était en fête les 20 et 21 Avril dernier pour leur 2ème Salon Déco-Maison où nous sommes « l’Invité d’Honneur 2013 ». 

      Cette manifestation organisée par « Le Chat de l’artisan » s’est tenue sur la place et dans trois salles où tous les artisans ont voulu faire connaître et reconnaître leur savoir-faire. Ils sont  tourneur sur bois, carreleur, peintre, menuisier, créateur de vitraux, restaurateurs de tableaux. Ils peignent de la soie, fabriquent de la dentelle, quand ce n’est pas des sommiers, des coussins, voire des matelas ou des fauteuils.

    L’Escandihado était présente pour une démonstration d’impression sur textiles, tissus teints à chaud avec des végétaux, pinceautage et martelage des feuilles.

    Notre stand comprenant trois parties : un décor pour la révélation du tanin. Le but est de faire apparaître la forme et la couleur d’un végétal  sur un tissu, de fixer la couleur en le trempant en premier dans une solution de sulfate de fer et ensuite dans une solution d’eau et vinaigre blanc. 

    La deuxième partie était consacrée à la teinture des tissus. Tout d’abord, il faut commencer par mordancer la fibre : c’est-à-dire la préparer à recevoir et conserver la couleur qu’on veut lui donner. Plusieurs mordants sont utilisés : l’alun ( avant teinture) et le sulfate de cuivre, le sulfate de fer (après teinture).

    Enfin, la troisième partie était réservée aux tampons d’indiennage et pinceautage. L’indiennage est la manière dont les anciens imprimaient les tissus à l’aide de tampons en bois et ensuite de peindre les motifs.

    Pendant ces deux jours nous avons eu tous les temps : brouillard, pluie, neige, vent, beau temps mais nous avons eu aussi une foule d’admirateurs.

    Les plus anciens se remémoraient l’ancien temps et les plus jeunes écoutaient avec attention toutes nos explications.

    Cette fête ne pouvait pas être complète sans son marché provençal, et la « Poste-Musée »,  espace muséographique unique dans le Sud-Est de la France, était ouverte au public.

     

    Salon "Déco-Maison" à Eyguians (05)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Salon "Déco-Maison" à Eyguians (05)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Salon "Déco-Maison" à Eyguians (05)

     

     


    1 commentaire
  • Belle journée « en famille » à Maussane

    Le dimanche 6 Avril le collectif à organisé avec brio, une journée ou de nombreuses associations œuvrant pour la maintenance de la culture provençale, comme nous ont répondu présent.

    La salle Agora était presque trop petite pour accueillir tout le monde.Les animations se sont succédées toutes aussi captivantes les unes que les autres, mon petit coup de cœur sera malgré tout la présentation de costume !!

     Les arlésiennes, en costume de simplicité ou de cérémonie, retracent les différentes époques étaient comme à leur habitude très élégantes, mais le comtat Venaissin était aussi présent et le conservatoire du costume contadin de Pernes les fontaines défendait fièrement notre costume.

    Lors de cette belle journée, langue, terroir, costume et tradition, était représenté, chacun pouvait flâner et découvrir de très belles choses. Loin des fêtes traditionnelles et « paso carriere » ce fut l’occasion pour nous tous de se retrouver et parler avec les groupes que nous connaissons déjà et de rencontrer d’autres formation.

    L’ambiance était si conviviale, la pause repas agrémenté d’une barquette de fraises si délicieuse qu’on avait vraiment l’impression de passer le dimanche à une fêtes de famille !!

    Rendez- vous en 2014 ?

     

     

    Forum des associations à Maussane (13)

     


    votre commentaire
  • Historique : L’histoire d’amour qui unit Roquemaure (30-Gard), et St Valentin débute en 1868.

                    Depuis 23 ans la ville commémore l’arrivée des reliques de St Valentin, pour redonner  « santé et vigueur » aux vignes du pays. Car en 1868, un fléau anéanti la vie économique et sociale du pays. Une terrible maladie de la vigne, appelé à son début « les taches de Roquemaure » apparaît : c’est le phylloxéra.

    Les paysans ayant tout essayé pour sauver leurs vignes, voient leur avenir compromis. C’est alors qu’une riche famille de Roquemaure fait l’acquisition des reliques d’un Saint protecteur à Rome. Les personnes croyaient en ce temps là aux valeurs protectrices.

    Le 25 octobre 1868, l’évêque de Nîmes, Mgr Plantier célèbre l’arrivée des reliques dans une grande liesse, dans la collégiale où elle demeure à droite de l’autel. Depuis ce jour une grande fête est donnée.

    Le son des galoubets et tambourins résonnent sur les places du village métamorphosé. Les habitants retrouvent les habits de l’époque, les vieux métiers reprennent pour un temps le dessus, sur la place de La Pousterle ; le rémouleur, le vannier, le rempailleur, le ferronnier, les bugadières… les militaires ont monté leur camp.

    Aujourd’hui plus de 800 personnes costumées, des attelages bourgeois, des charrettes, des cavaliers, des musiciens, des groupes folkloriques animent le cortège.  

    La traditionnelle fête de la St Valentin à Roquemaure le 17 février 2013 s’est passé sous un soleil de saison fort apprécié. Ce jour-là, un groupe de l’Escandihado était sur la place pour présenter les travaux de dames, le pinceautage, l’impression de tampons sur textile, le repassage, la teinture.

     

    Saint Valentin à Roquemaure (30)

    Il faut rappeler que février 2012 avait dû être annulé par la préfecture et la mairie à cause d’un froid glacial et de nombreux dégâts électriques conséquents dans la commune.

     

    Saint Valentin à Roquemaure (30)

     

     Ce fut notre première participation et espérons que cela ne sera pas la dernière.

     

    Saint Valentin à Roquemaure (30)

     

     


    votre commentaire